Feel the beat volume 1

Feel the beat volume 1

Développer le sens du rythme à la guitare

Challenge Feel The Beat vol 1: Développer le sens du rythme directement avec ta guitare

La feuille de ryhtme

Acces immediat

 

Développer le sens du rythme à la guitare

Développer le sens du rythme à la guitare

Developper le sens du rythme à la guitare

Rythmique 101: comment developper votre sens du rythme directement avec votre guitare

Acces immediat

 

3 Conseils pour progresser et avoir du fun à la guitare

3 Conseils pour progresser et avoir du fun à la guitare

3 Conseils pour progresser et avoir du fun à la guitare :

 

En commençant à jouer de la guitare on se rends vite compte qu’on va devoir maitriser certains aspects pour être capable d’atteindre les objectifs qu’on s’est fixé comme par exemple s’accompagner à la guitare ou apprendre des pièces qui nous plaisent et c’est humain de se poser ses questionnement tout simplement parce qu’on a hâte de pouvoir jouer nos premiers morceaux, hâte de se faire plaisir à la guitare de pouvoir jouer avec d’autres musiciens mais aussi pour partager entre amis avec la famille et on se demande ben quand est ce qu’on va arriver à avoir des résultats et combien de temps ça va nous prendre.

 

Parfois on trouve ça long et un peu laborieux car on doit faire face à toute sorte de difficultés comme bien faire sonner ses accords barrés, gérer les changements d’accords ou encore bien intégrer le sens du rythme… La route semble interminable surtout au début mais pourtant on passe tous par la, moi aussi j’y suis passé et quand je regarde en arrière je me dis que malgré toutes ces difficultés, quelque chose m’a guidé, m’a porté et poussé à continuer et m’a aidé à maintenir ce désir d’aller plus loin pour me surpasser, c’est que j’aimerai vous partager.

 

 

Nourir le feux sacré

 

 

La bonne et la mauvaise nouvelle c’est qu’apprendre la guitare ça n’a pas de fin, c’est sans fin…

En ce moment je pourrai me demander si je sais vraiment jouer de la guitare car il me semble qu’en écoutant d’autres guitaristes je pourrai me sentir aussi parfois tout petit en comparaison.

La comparaison ! C’est justement un des aspects qui peut être très décourageant surtout si l’on tombe toujours du côté négatif comme par exemple le fait de se diminuer, de se dire que les autres réussissent mieux ou apprennent plus vite qu’on ne sera jamais capable …

En vérité il y aura toujours quelqu’un au-dessus de nous et en dessous de nous mais est ce vraiment l’important? Ce qui est beau dans tout ça c’est qu’il y aura jamais personne qui jouera comme nous et dans notre unicité au dela des forces et des faiblesses on a une façon bien singulière de s’exprimer.

Selon moi c’est justement cette singularité qu’il faut considérer et mettre en valeur, c’est aussi à partir de là qu’on peut s’enrichir les uns les autres. Par ce biais la comparaison devient un facteur de motivation et on pourra alors se dire: « wow ce guitariste la m’inspire j’aime vraiment son énergie, son aisance sa facilité j’aimerai moi aussi pouvoir l’intégrer et l’exprimer à ma façon » et ca devient un élément de motivation puissant qui nous pousse à vouloir aller plus loin à se dépasser même si parfois on sait pas vraiment comment on va faire pour y arriver. L’important c’est l’impulsion, le point départ, le sentiment vecu intérieurement, ce melange de désir et de passion que l’on cultive et qui nous propulse toujours plus loin c’est ce que j’appel nourir le feux sacré.

 

« Un voyage de mille lieues commence toujours par le premier pas » Lao Tseu

 

 

Apprendre la guitare se fait rarement de façon linéaire mais plutôt par paliers.

Une clef qui m’a permis d’avancement sereinement c’est d’apprécier le cheminement pour ce qu’il est en savourant chacune des étapes parce qu’au bout du compte on va un jour finir par être capable de faire ce qu’on a envie de faire avec la guitare par exemple de jouer sa pièce d’un bout à l’autre, réussir à faire sonner les barrés et faire les changement d’accords sans trop s’arrêter mais après ca continue toujours on peut encore s’améliorer et aller plus loin donc ne perdez pas de vue le cheminement et ce que vous faites pour construire chaque jour durant chaque séances pour progresser vers vos objectifs. Alors n’ oubliez pas de vous donner une petite tape dans le dos en vous disant:  » Bravo, aujourd’hui j’ai réussi à faire ça, c’est quoi le prochain pas  » !

Si vous avez du mal à sentir que vous avancez ou à trouver un fil conducteur dans votre pratique, ne vous inquiétez pas Ça m’est arrivé à moi aussi des moments comme ça j’ai eu des passages à vide avec la guitare j’avais juste pas envie de construire quoi que ce soit. Parfois ca durai plusieurs semaines voire des mois et je me suis dit OK j’ai jamais forcé et je me suis dit ce sera un bon moment pour prendre un temps de recul et recharger les idées. Si ça vous arrive aussi de trouver le temps long et d’être un peu impatient dites vous que c’est humain mais evitez le piège d’en faire une habitude c’est-à-dire d’être toujours dans l’attente, insatisfait et trop critique envers vous-même car c’est là que vous risquez de perdre votre motivation et d’oublier ce qui vous apporte du plaisir comme le pourquoi qui vous a poussé à vouloir un jour jouer de la guitare.

 

Pour faire face au découragement j’aimerai vous partager trois conseils qui m’ont permis d’amener mon expérience avec la guitare à un autre niveau .

Je me suis rendu compte que d’appliquer des techniques miracles et pratiquer fort n’etait pas suffisant pour progresser efficacement à la guitare. Hormis le temps que ca demande pour assimiler et integrer, on est pas des machines et on se rends vite compte qu’être performant ça ne suffit pas.

J’ai pris conscience que Donner du sens à ma pratique en faisant regulierement ce qui me plaisais et me donnai du plaisir etait tout aussi important que d’avoir des objectifs precis.

Donc voici trois conseils pour augmenter votre sentiment de connexion dans votre pratique :

 

 Donnez-vous un objectif

 

 

Imaginez: Vous venez d’entendre une pièce qui vous fait vibrer et là c’est le coup de foudre, vous avez un bon feeling en vous projetant en train de la jouer, vous vous sentez prêt pour aborder cette pièce et vous avez hâte de vous y mettre.

Apprendre des pièces c’est un bon prétexte pour progresser à la guitare c’est dailleurs ce qui m’a propulsé quand j’ai commencé. D’une part c’est très motivant car on sait pourquoi on le fait, aussi ça nous donne une direction dans notre travail et ça permet de se situer plus objectivement par rapport à notre niveau et de voir ce qu’il va falloir apprendre et maitriser pour relever ce défi. Donc se donner des objectifs c’est une excellente manière de rester motivé et diriger votre énergie pour progresser.

 

 Laissez-vous aller

 

 

Un autre moment que j’apprécie énormément avec ma guitare c’est justement quand je me laisse aller en jouant ce qui me passe la tête. J’improvise alors sans trop me poser de questions, juste pour le plaisir de prendre ma guitare et de connecter avec le son un peu comme faire de l’ecriture automatique. Ca vous parait un peu abstrait voici un exemple ici. Donc ce que j’appel l’ecriture automatique est un excellent exercice à la fois thérapeutique mais qui demande aussi de lâcher prise et d’être dans le non-jugement simplement accueillir ce qui est ce qui passe. C’est une bonne façon à la fois de connecter intuitivement avec sa guitare et de faire des liens avec les techniques et les schémas qu’on connait déjà sans trop s’y attacher. Même si ca peut paraitre intimidant les premières fois car on ne sait pas trop par ou commencer le but c’est de faire le vide et simplement connecter avec le son. En commencant par associer des notes entre elles, explorez et sentez ce qui est harmonieux ce qui l’est moins mais tout ça sans jugement ainsi vous apprendrez petit à petit à vous laisser aller tout en decouvrant une maniere d’improviser tres intuitive et plaisante. Sans plus tarder jetez vous à l’eau et amusez vous!

 

Un rendez-vous avec la guitare

 

 

On est tous diffèrents et il y a des périodes ou on va se sentir très motivé des périodes moins mais une des clefs pour progresser efficacement à la guitare c’est la régularité.

Une bonne façon d’être régulier c’est d’avoir un but, un pourquoi, votre objectif!

Une fois que vous vous êtes donné un objectif Atteignable et Mesurable dans le Temps, un exemple: 3 mois pour dechiffrer apprendre et jouer cette pièce du début a la fin, fixez vous un moment par semaine pour vous retrouver avec votre guitare.

Ici je ne parle pas de quantité pour ceux d’entre vous qui n’ont pas beaucoup de temps, c’est parfait, prenez des petits moments de qualité avec votre guitare ou vous décidez par exemple d’ améliorer un aspect technique, d’apprendre quelques mesures de votre pièce et ensuite vous passer un petit moment pour jouer ce que vous savez et pratiquer l’exploration ou l’improvisation et c’est tout! Vous venez de passer un bon moment avec votre guitare et c’est ça qui va donner envie recommencer et vous motiver à avancer. Voila c’est tout simple, il s’agit de tester et trouver le moment qui vous convient le mieux et de prendre rendez-vous avec vous-même et votre guitare.

 

Jouer de la guitare c’est un processus qui demande du temps c’est un peu comme planter un arbre il faut lui laisser le temps de pousser et avant que la graine devienne un chêne ça peut prendre des années mais pour ça il doit être nourri, arrosé régulièrement et on doit veiller à en prendre soin, c’est la même chose pour cultiver son art. Apprendre la guitare passe aussi par le corps donc pour ça il faut être patient, c’est avec le temps que notre mouvement s’améliore deviens plus fluide et c’est un processus qui se vit mais contrairement à l’arbre vous avez le choix de décider de le vivre ou pas donc c’est a vous de prendre cette décision cet engagement envers vous-même pour de nourrir et encourager ce processus-là.

 

Alors voilà qui réponds à la question « Quand est ce qu’on peut dire que l’on sait jouer de la guitare ». N’hesitez pas à ecrire un commentaire ci dessous ou encore en cliquant ici pour me soumettre vos questions. D’ici là je vous dit bonne pratique et au plaisir de vous retrouvez sur LibereTaGuitare, Tchao !!!

 

 

 

Comment Bien choisir sa guitare

Comment Bien choisir sa guitare

Comment Bien choisir sa guitare :

 

Lorsqu’on n’a jamais acheté de guitare de sa vie, faire un choix n’est pas toujours évident voire difficile surtout quand on n’a pas beaucoup de repères. En effet dans le monde de la guitare il y a tellement de modèles, de marques disponibles qu’on peut vite se sentir dépassé lorsqu’il s’agit de faire un choix, on ne sait trop par où commencer.

C’était mon cas aussi quand j’ai commencé la guitare. Au début j’ai eu la chance de récupérer les vieux instruments de mes parents mais un jour j’avais envie de jouer sur ma propre guitare. Je vous partage ci-dessous ma démarche pour acheter ma première guitare une Ibanez électro acoustique MX72 à corde acier une guitare qui m’a suivi un peu partout pendant plus d’une dizaine d’années.

Aujourd’hui devenu luthier, le service aux instruments m’a amené à côtoyer des guitares de toutes sortes et m’a enseigné la mécanique de l’ajustement. Je vous partagerai donc également dans cet article 3 points importants à vérifier pour affiner votre choix. On y va ? c’est parti !

 

 

Trouver son instrument

 

Souvent quand on débute on a des tonnes de questions en tête mais plutôt que de chercher à y répondre tout de suite je vous propose d’affiner votre choix directement sur le terrain même si vous n’avez aucune idée d’un modèle ou d’une marque ni même du style que vous voulez jouer

Et si vous avez déjà une bonne idée de ce que vous voulez vous pouvez passer directement au chapitre du coup de cœur à l’achat.

 

Étape 1 Allez sur le terrain

 

Repérez les magasins de musique dans votre localité ou les endroits où vous pouvez physiquement voir des guitares ce peut être marché aux puces, boutiques d’occasion… La première chose à faire c’est de prendre un moment pour aller voir ce qui est disponible physiquement et de faire un premier contact avec la guitare.

Si vous entrez dans un magasin de musique il y a de fortes chances pour que le vendeur vous (saute dessus) interpelle pour vous proposer son aide, à ce stade remercier le poliment « vous êtes là juste pour faire un petit tour ». Profitez alors de ce moment de répit pour faire le tour du magasin et observez alors ou votre regard se dépose.

Quel genre de guitare vous attire, est ce que c’est la Strat bleu qui vous fait les yeux doux ici ou bien la grosse jumbo acoustique avec son gros ventre au teint pâle mais sympathique, la vieille manouche d’occasion à moustache qui vous botte ou peut être simplement la rondeur filiforme et la sobriété de la guitare classique. Vers quel genre de modèle vous dirigez vous ? Vous avez repéré un type de guitare en particulier ? Par exemple parmi les modèles électriques, êtes-vous plus attiré par les guitares noires aux pointes acérés ou bien par les couleur boisé et naturel du sunburst (dégradé coucher de soleil) d’une Telecaster ? Y a-t-il une marque en particulier qui vous attire plus qu’une autre.

A ce stade vous voyez c’est simple, il s’agit de faire exactement comme si vous aviez 4 ans et on vous emmène pour la première fois dans un magasin de musique, laissez-vous imprégner et observez, redevenez un enfant pour quelque minutes.

En étant présent libérez-vous des conseils de tonton Daniel qui vous a dit que les guitares tel étaient meilleurs que tel et laisser vos connaissances et votre jugement de côté, faite le vide un instant adopter un regard neuf.

Même si vous n’y connaissait rien le but ici c’est d’établir un premier contact avec les guitares en faisant un premier tour sans vous laissez influencer par l’extérieur. Voila, c’est la première étape du repérage.

 

Étape 2 Demandez conseil

 

Vous l’avez trouvée ? Ou tout du moins vous avez un feeling de ce qui vous plait ou vous attire et ce qui vous laisse indifférent. Le vendeur exaspéré de vous voir tourner dans le magasin va vous demander poliment si vous avez des questions et c’est le moment parfait pour lui demander conseils et pour lui poser vos questions.

 

Étape 3 Essayez

 

Demandez au vendeur d’essayer. Si un instrument vous plait c’est important de voir comment vous vous sentez avec la guitare entre les mains prenez la jouer quelques notes, est ce que ça vous inspire ? Vous ne savez pas jouer ou ça vous intimide ?

Demandez au vendeur de vous faire une démo ça vous permettra de vous faire une idée de la sonorité mais à la fin prenez quand même quelques instant avec la guitare prenez la dans vos mains juste pour le feeling.

Vous n’êtes pas obligé d’essayer toutes les guitares du magasin en une après midi, prenez votre temps et revenez plusieurs fois revoir ressayer, comparer… Prendre du recul vous permettra d’affiner votre réflexion et si ça vous arrive de penser à cette petite strat qui vous a fait de l’effet avec son dégradé sunburst (couché de soleil) et sa touche légère il y a surement quelque chose ici, c’est un signe et c’est peut être la bonne, rester à l’écoute et fiez-vous à votre ressenti.

 

Du coup de cœur à l’achat

 

 

Vous avez trouvé la guitare qui vous plait ? Super ! Voyons maintenant comment savoir si ce n’est pas juste un objet décoratif ou un instrument qui a vraiment du potentiel car on dit souvent qu’on en a toujours pour son argent mais est ce le cas quand on achète un instrument de musique ?

 

La réalité du marché :

 

Les compagnies de guitares produisent énormément d’instruments chaque année. Cette production industrielle de masse doit penser en termes de productivité et de rentabilité pour répondre à des besoins grands publique et pouvoir proposer des guitares à des prix abordable. Une fois assemblée, chaque guitare passe le contrôle qualité, est montée puis “ajustée” pour répondre à certain critère qui feront un instrument fonctionnel. Mais comme chaque guitare ne peut être ajusté et optimisé « aux petits oignons » dans ce processus, l’ajustement à proprement parlé « sur mesure » est donc sous-entendu par rapport au prix d’achat de la guitare.  

 

L’ajustement de votre guitare

 

Parfois à l’achat on nous propose un ajustement en magasin ou lorsque notre guitare a besoin d’amour on se rends dans une boutique ou consulte un luthier pour la faire ajuster : Ajustement complet, set up, ajustement professionnel, set up complet, tune up les termes diffèrent d’un endroit à l’autre mais finalement qu’est-ce que le service comprend ?

On différencie deux types d’ajustements le setup ou ajustement de base et l’ajustement complet ou professionnel pour aller au-delà des termes :

L’ajustement de base consiste à régler la guitare sans passer par un travail de nivelage des frettes. Par cette méthode on assume que la base au niveau des frettes est bonne et on ajuste les paramètres de bases (truss rod, hauteur à la douzième frette hauteur au sillet de tête intonation en règle générale) pour pouvoir trouver le meilleur compromis possible.

L’ajustement complet lui établi ou rétabli une bonne base des frettes (fondations) pour pouvoir obtenir un résultat optimal avec l’ajustement de base qui va suivre. En architecture, une construction équilibrée et durable dans le temps aura de bonnes fondations.

C’est la même chose pour notre instrument et ici les frettes (par extension du manche) sont la pierre angulaire pour assoir un bon ajustement.

Si vous voulez optimiser votre achat je vous recommande l’expertise d’un luthier qui vous aidera à évaluer les possibilités pour pouvoir profiter du meilleur de votre instrument.

 

Avant L’achat

 

Si vous souhaitez attendre avant d’optimiser complément votre instrument voici quelques points à vérifier avant de conclure :

 

 

1 L’action ou la hauteur de corde à la 12-ème frette déterminera en partie votre degrés de confort de jeu avec l’instrument. Voici quelques mesures standard prises entre le dessus de la frette et le bas de la corde. Grace à ce cadre de référence vous pourrez voir si l’instrument que vous avez entre les mains est a peu près dans cette gamme de mesure.

Electrique : Entre 1.5 et 1.75 mm

Acoustique : Entre 2.0 et 2.5 mm

Classique : Entre 3.0 et 3.5 mm

Basse : à la 17eme frette entre 3.0 et 3.5

Si vous n’avez pas de règle pour mesurer vous pourrez alors vous servir de « picks » ou médiators qui ont des épaisseurs précises en les empilant au besoin pour effectuer vos mesures .

Votre médiator devra passer entre le haut de la frette et le bas de la corde de mi grave ainsi vous aurez un aperçu de si vous êtes proche ou pas des standards.

Comme tout s’ajuste ou presque sur les guitares électriques, voici deux points à vérifier avant l’achat pour les guitares classiques et acoustiques :

 

2 Un bon dépassement de sillet : Si la touche est au-delà des mesures proposées, vérifiez si le sillet (pièces sur laquelle repose les cordes au chevalet) dépasse suffisamment du chevalet d’environ 3 mm car ce sera un des facteurs qui permettra de baisser la touche lors de l’ajustement.

Un dernier point à vérifier en particulier pour les instruments acoustiques usagés:

3 Le chevalet : Vérifiez si le chevalet est bien collé sur la table d’harmonie car une ouverture déjà visible annonce que le processus de décollement est déjà légèrement amorcé donc dans ce cas vous pouvez retrouver un modèle identique ou négocier votre achat.

L’achat

 

Ça y est vous avez comparé, mesuré et êtes maintenant prêt pour £’achat$. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

 

1 Achetez votre guitare en magasin

 

C’est le plus directe et le plus sûr car vous avez entre les mains exactement ce que vous avez choisi. Comme les guitares de manufacture sont produites en série vous pouvez remarquer des différences entre deux guitares du même modèle tant du point de vue sonore que de la jouabilité. Esthétiquement parlant si vous aimez un certain grain ou figure sur le dos ou sur le manche d’une guitare les chances sont minces de retrouver exactement la même chose si vous la commander en ligne donc un bon conseil : si un modèle en magasin vous plait tant du point de vue du son de l’ajustement que du physique ne vous cassez pas la tête, partez avec 🙂

Les avantages d’acheter en magasin :

Le service après-vente en général ou au moins une garantie à l’achat donc si vous avez un problème avec la guitare vous pourrez toujours la ramener pour en discuter.

L’expertise et les conseils des vendeurs pour répondre à vos questions. S’il existe encore des petits magasins de musique dans votre région, acheter local est une bonne façon d’encourager et de remercier les commerçants d’avoir aiguillé votre achat c’est gagnant gagnant.

Et ? Vous avez la guitare tout de suite !

 

2 Achetez votre guitare d’occasion

 

Vous avez été à la chasse dans les magasins et vous avez repéré plusieurs modèles qui vous plaisent mais vous avez un budget plus limité ou vous n’avez pas nécessairement besoin d’avoir une guitare neuve?

Dans ce cas vous allez faire un tour sur les petites annonces comme le bon coin en France ou kijiji au Québec pour dénicher la perle rare.

Les avantages d’acheter sa guitare d’occasion :

1 Trouver le même instrument pour la moitié du prix du neuf.

2 Profitez de la différence du prix du neuf pour investir dans un bon ajustement et optimiser votre guitare : En achetant seconde main vous pourrez décider d’une remise en forme chez un luthier pour aller profiter du plein potentiel de votre guitare.

3 Trouver la perle rare qui n’existent pas ou plus en magasin et a des prix très intéressant. Autant que possible avant d’acheter allez voir l’instrument vous permettra de faire un premier contact. Vérifier les quelques points de lutherie énoncés précédemment et questionnez le vendeur sur la raison de la vente et l’historique de la guitare. Comment vous sentez vous avec la guitare ?

Si vous avez un bon feeling c’est bon signe. Vous pourrez ensuite éventuellement discuter du prix en particulier si l’instrument à vraiment besoin d’amour avec des vielles cordes oxydés ou des petites traces de vie comme des rayures des « pocks » minimes vous serez alors en mesure d’argumenter et de vous mettre d’accord avec le vendeur sur un juste prix.

 

3 Achetez en ligne

 

Aujourd’hui grâce à des plateformes comme Ebay, Reverb ou encore des grands magasins comme Thomann, nous pouvons accéder à une large gamme d’instruments.

Les avantages :

1 Le choix de guitares n’a jamais été aussi vaste que ce soit dans l’usagé le neuf tout y est ou presque.

2 Vous pouvez magasiner votre guitare dans votre salon et trouver des deals intéressants partout dans le monde.

Cela dit ! Quand vous achetez en ligne vous n’êtes pas en contact directe avec l’instrument ni avec l’acheteur donc prenez bien le temps de faire le tour des détails avant de vous décider. Informez-vous sur le vendeur, la boutique, la cote et les commentaires des ventes précédentes et demandez le plus de détails possibles surtout si vous voulez acheter la perle rare vintage qui a une certaine valeur.

Si vous avez l’intention d’acheter une guitare en ligne prenez le temps de considérer les modalités comme le délai, les risques liés aux transports et bien sûr les frais de douane et de change si vous commandez d’un autre pays comme les États-Unis !

 

Alors voilà ! J’espère que cet article vous aura éclairé, n’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous souhaitez vous exprimer sur le sujet. Bon magasinage et a bientôt sur libère ta guitare !